dimanche 7 août 2016

Adoption de la nouvelle constitution thaïlandaise


Selon les premiers résultats communiqués, la nouvelle constitution de la Thaïlande est adoptée.
Plus de la moitié des électeurs se sont déplacés et ont voté à plus de 60 % pour le texte proposé par le Gouvernement.
L'approbation massive de cette réforme qui vise à assurer "Prospérité, Stabilité, Pérennité" au royaume, engagée par le Conseil National pour la Paix et l'Ordre, est un succès personnel pour le Premier ministre, S. E. le Général Prayut Chan-o-Cha.
Nous lui adressons toutes nos félicitations.

La voix du grand large n° 2

Le second numéro de la lettre de la FFE est en ligne.







mardi 7 juin 2016

Visite à Bangkok de Jean-Guillaume Remise, notre élu d'Aveyron.

Plaisir partagé, ce mardi 7 juin, avec notre secrétaire départemental de l'Aveyron et vice-président du groupe FN au conseil régional de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, Jean-Guillaume Remise.

mardi 31 mai 2016

Français de l’étranger, dernière variable d’ajustement des flux migratoires

Publié le 27 mai 2016 sur le site Boulevard Voltaire

Pour qui porte un regard dessillé sur la France contemporaine, la présence massive, ostentatoire par le nombre et la visibilité, de mœurs et de coutumes qui lui étaient auparavant étrangères modifie dorénavant si brutalement et profondément sa physionomie que nombre de ses natifs sont désormais fondés à penser, comme Edgar Quinet, que « le véritable exil n’est pas d’être arraché de son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer ».

samedi 28 mai 2016

Inde – Birmanie – Thaïlande : bientôt un nouvel axe routier ?

Annoncée cette semaine par l’Inde, une route devrait permettre de relier New Delhi depuis Bangkok dans moins de deux ans selon la presse spécialisée. Long de près de 1.400 kms réalisés entre les régions de Moreh en Inde et de Mae Sot en Thaïlande, le nouvel ouvrage traverserait ainsi toute la Birmanie. Reprenant en partie les anciens tracés de cette voie terrestre restée très longtemps fermée, il verrait aussi les infrastructures existantes mises aux normes de la circulation contemporaine.


jeudi 12 mai 2016

Sondage Français de l’étranger 2017 : Marine Le Pen double ses intentions de vote !

À un an de la présidentielle de 2017, enquête exclusive du petitjournal.com


"Les Français de l’étranger sont aujourd’hui exactement 1.212.898 électeurs, d'après le Ministère des Affaires étrangères, un chiffre en progression de 16% en 4 ans, car pour la Présidentielle de 2012 ils étaient 170.000 inscrits de moins. Ils sont donc une manne de voix précieuse."
"Lors de la présidentielle de 2012, 53% des expatriés ont donné leur voix à Nicolas Sarkozy et 46% à François Hollande. Aujourd’hui, ils ne seraient respectivement que 7% et 4%."
"L’étude révèle une percée sensible du Front National : Marine Le Pen est créditée du double d’intentions de vote que son résultat au premier tour de la Présidentielle de 2012 (11,8% aujourd’hui contre 5,95% en 2012). L’influence de la présidente du FN est forte, notamment auprès des seniors français de l’étranger, une population qui ne cesse de croître et chez qui elle arrive en tête (19,9% des intentions de vote chez les plus de 55 ans)."

Les Français de Thaïlande précurseurs :


Rappelons qu’au premier tour de 2012, les Français établis en Thaïlande avait placé Marine Le Pen en troisième position (17,14 %), à quelques voix derrière François Hollande. Avec près de 30 % des suffrages, les élections intermédiaires européennes et consulaires ont ensuite marqué une forte progression des listes du Front National dans le royaume. Pour 2017, tous les espoirs sont donc permis…


mercredi 4 mai 2016

5 mai 2016 : la Thaïlande célèbre le 66e anniversaire du couronnement de Sa Majesté le roi RAMA IX

"Stabilité, Prospérité, Pérennité"


La monarchie thaïlandaise est intemporelle.



Les Français établis en Thaïlande sont heureux de partager ce moment de joie et de fierté avec leur pays hôte.

vendredi 29 avril 2016

Levée des sanctions contre la Russie : soutien des députés du Front National à la résolution de M. Thierry Mariani

Portée par le député de notre circonscription, M. Thierry Mariani, la résolution n° 3585 invitant le gouvernement à ne pas renouveler les mesures restrictives et les sanctions économiques imposées par l’Union européenne à la Fédération de Russie a été adoptée ce 28 avril par l’Assemblée nationale.

Nos deux députés, Mme Marion Maréchal-Le Pen et M. Gilbert Collard ont voté pour.

Bien qu’il n’oblige en rien le gouvernement, le vote de cette résolution a une valeur symbolique très forte, tant comme geste solennel d’amitié envers la Russie que parce qu’il se libère des divisions partisanes au profit de l’appel patriotique d’élus qui se retrouvent autour de l’intérêt national et du rayonnement de la France dans le monde.

Intervention de M. Thierry Mariani



Intervention de Mme Marion Maréchal-Le Pen


jeudi 21 avril 2016

Revivez le 21 avril 2002 !



C'était il y a 14 ans. On rejoue la scène avec Marine en 2017 ? Mais à l'issue du second tour, cette fois...

mardi 19 avril 2016

Marine Le Pen : "les personnes âgées s’apercevront que c’est l’euro qui est un danger pour leurs économies"

Marine Le Pen était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique- Paris Première.


Beaucoup de sujets importants abordés ce mardi 19 avril 2016 par Marine Le Pen.

Parmi ceux-ci, la crainte que les européistes entretiennent à dessein chez les personnes âgées que le pécule qu’elles ont réussi à mettre de côté serait menacé par une sortie de l’euro.
Marine Le Pen rappelle là avec raison que "c’est avec l’euro que leur pécule va fondre". Et de préciser : "avec l’Union bancaire, ce qui s’est passé à Chypre, ce qui s’est passé en Italie, peut se passer demain en France. Quand un établissement bancaire sera en faillite, eh bien ils [l’établissement en question et les banques liées, selon les directives de l’UE] pourront aller puiser dans les comptes des déposants pour aller sauver la banque. Ce jour-là, les personnes âgées s’apercevront que c’est l’euro qui est un danger pour leurs économies et pas la maîtrise de notre monnaie nationale."



Marine Le Pen aurait pu ajouter – mais elle avait déjà fustigé l’UE à ce propos dans une précédente intervention au Parlement européen – que la fameuse garantie d’État des 100.000 euros n’est plus que facultative dans le cadre de ces nouvelles directives, incluses dans la loi française en août dernier.

Pour nous tous, Français établis hors de France, ce rappel doit nous interpeller. Les sommes, même modestes, que nous détenons encore pour la plupart sur des comptes en France – ou en placements telles les assurances-vie – n’y sont plus en sûreté. Pour les Français de l’étranger comme pour tous ceux qui craignent légitimement pour leurs économies, le vrai risque n’est pas de sortir de l’euro, mais d’y rester.




lundi 28 mars 2016

La voix du grand large

Parution du premier numéro de la "Lettre de la Fédération des Français de l’Étranger du Front National" : La voix du grand large.






lundi 29 février 2016

La France, une puissance mondiale qui s’ignore

Présenté par Loup Viallet, président du Collectif Mer et Francophonie.




"Cessons d’ignorer plus longtemps les deux atouts qui font de notre pays une puissance d’envergure mondiale : Notre frontière maritime et notre appartenance au monde francophone.

Abandonnée et oubliée des gouvernements qui se succèdent à la tête de notre pays, la dimension et l’importance mondiale de la France sont pourtant des atouts qu’il nous faut redécouvrir et qui doivent fonder la politique étrangère de demain. Alors que nos élites mondialistes voudraient continuer de s’enfermer dans une Union européenne étriquée et nous convaincre de la fatalité de ses modèles ultralibéraux, une autre voix est possible. Celle du rayonnement d’une France souveraine, capable, par son territoire qui s’étend aux quatre coins du globe, à ses mers et sa Zone Economique Exclusive de 12 millions de km2 – la seconde au monde – et à sa langue, qu’elle partage avec un monde francophone quatre fois plus vaste que l’Union européenne, de peser à nouveau dans les affaires du Monde, de promouvoir ses valeurs et sa culture. Ces trésors que sont la Mer et la Francophonie doivent être réinvestis pour briser la dépendance de la France aux errements européistes et atlantistes auxquels nous condamnent le manque de vision de nos élites."


Renouer avec la grandeur et l’indépendance par l’action internationale

Présenté par Loup Viallet, président du Collectif Mer et Francophonie.




"Souveraine, la France a les moyens de devenir une nation exemplaire dans le monde et de s’allier avec des partenaires stratégiques issus notamment du monde francophone.

Alors qu’elle pourrait être un outil au service de la croissance et de l’économie nationale, l’Action internationale de la France est aujourd’hui bridée et détournée au profit des logiques mondialistes et ultralibérales de l’Union européenne. L’intérêt national n’en est plus, depuis longtemps, la ligne directrice, pas plus que l’efficacité. Comment comprendre que la Chine, géant industriel, soit le premier bénéficiaire de l’Aide Publique au Développement de la France ? Que les deux tiers de nos coopérations internationales soient déléguées à des organismes multilatéraux ? Une France souveraine et indépendante doit, au contraire, renouer avec l’efficacité en mettant à profit l’espace francophone grâce à la proximité linguistique et au principe des vases communicants. Les coopérations bilatérales d’Etat à Etat, l’instauration d’une priorité francophone à l’Aide Publique au Développement, la réhabilitation du système de l’aide liée, sont parmi les instruments d’une Action internationale qui place enfin la coprofitabilité au cœur de sa démarche."

jeudi 11 février 2016

Les Francophones hors de France contre la réforme de l'ortogra"f"

La langue est l’expression d’un peuple, d’une culture et d’une civilisation. Sa qualité et ses subtilités, façonnées par la richesse de son histoire, fondent son partage et son rayonnement dans le monde. 

La réforme de son orthographe, dont Mme le ministre Vallaud-Belkacem veut faire la référence institutionnelle, n’est que sa simplification dans la médiocrité. Son égalitarisme condescendant y scelle définitivement tout le mépris de la classe dirigeante actuelle envers les plus faibles. Cette régression va à l’encontre de l’égalité républicaine qui est l’un des principes fondamentaux de l’instruction publique.

Contre cette atteinte à la langue française, le Front National s’engage et pétitionne : il faut redresser l'école et non rabaisser la langue !







Pétition de Georges-Francis Seingry – vice-président de l’Assemblée des Français de l’Étranger.


Pour nous tous, Français établis hors de France, la francophonie sera elle aussi la victime de ce nouvel étiage imposé. Nous ne pouvons donc que saluer l’initiative de Georges-Francis Seingry en défense de notre patrimoine linguistique. Vous trouverez ci-dessous le texte de son action pétitionnaire qui abonde dans notre sens. Nous vous invitons donc à la signer, au même titre que la nôtre.

Georges-Francis Seingry

Les Francophones hors de France contre la réforme de l'ortograf



Madame, Monsieur,
  
Votée en 1990 par l’Académie française, la réforme de l’orthographe — vieille de 26 ans et qui n’a jamais réussi à s’imposer — va faire son apparition dans les manuels scolaires à la rentrée 2016-2017, par la volonté du ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.
  
L’accent circonflexe sur le « u » et le « i », tout comme le trait d’union pour les mots composés seront désormais facultatifs. En outre, 2400 mots seront acceptés sous une orthographe calquée sur leur prononciation ! Ainsi, « oignon » pourra s’écrire « ognon » et « nénuphar » « nénufar », dans le but, nous dit-on, de faciliter leur apprentissage par les jeunes. Vous avez dit « imbécilité » ? (sic).
  
C’est tout simplement nier l’étymologie du français écrit sous couvert de simplification, laquelle aura pour conséquence un nivellement par le bas de plus. On piétine allègrement tout ce qui fait notre patrimoine littéraire, de Molière à Prévert en passant par Victor Hugo. Et qu’en pensent les Hindous de Pondichéry, les Cajuns de Louisiane, les Québécois et tous ceux qui se disent fièrement appartenir à la francophonie ?
  
On nous prétend que cette révision n’a rien de contraignant et que l’ancienne orthographe sera toujours admise et que les professeurs doivent seulement tolérer l’orthographe rectifiée.
  
Mensonge !
  
En effet, le ministère de l’Éducation nationale rappelle à chaque occasion que les « recommandations » de 1990 sont la référence. Pire, les manuels qui seront en usage à partir de septembre 2016 tiendront compte de cette réforme et porteront un macaron « nouvelle orthographe ».
Selon un récent sondage, 90 % des Français sont opposés à cette réforme. Plus notre mobilisation sera importante et rapide, plus nous aurons de chance d’empêcher l’application de cette réforme qui conduira à l’appauvrissement de la langue française.
  
Si vous partagez cette opinion, je vous invite à signer la pétition contre la réforme de l’ortograf.
  
Georges-Francis Seingry
Vice-président de l’Assemblée des Français de l’étranger

samedi 5 décembre 2015

Un contact sur Pattaya ?

Évangeline Lenouvel est présente tous les mercredis et samedis, de 9 heures à midi, à la bibliothèque de la "Petite France", la maison du Club Français.



Toujours à l’écoute, elle vous réservera le meilleur accueil.